Accueil Formations Formations de formateurs Formation de formateur chariot élévateur R389
Rechercher une formation
Contact & devis
Référencé Datadock

Formation de formateur chariot élévateur R389

Formation intra
à partir de
2670 €
par 3 jours
Ils aiment >
GRPT EMPLOYEURS VITISEM
Alpha Direct
XL Frais
CFMBTP

Formation de formateur chariot élévateur R389

apprentissage conduite de chariots

Objectifs de la formation de formateur cariste 

A l’issue de la formation de formateur interne cariste, le stagiaire devra être capable de:

  • Maitriser les principes de sécurité à mettre en œuvre lors de la conduite des engins ;

  • Etre capable d’animer les formations théoriques et pratiques correspondantes ;
  • Etre capable d’évaluer les capacités de ses apprenants à con-duire en sécurité et de préconiser à l’employeur, le cas échéant, de leur délivrer une autorisation de conduite.

Les stagiaires intéressés par cette formation ont également consulté: La formation CACES R389 ainsi que la formation R389 Catégorie 1,3 et 5. 

Détails de la formation de formateur chariot élévateur R389

Durée de la formation : 21 heures.

Public  et pré-requis

  • Aptitude médicale.
  • Maitrise totale de l’utilisation des engins et des règles de la conduite en sécurité.

La formation de formateur n’a pas pour but d’apprendre à conduire les engins concernés. Une évaluation des compétences théoriques et pratiques est réalisée au début de la formation, afin de vérifier ce prérequis. Il con-vient de suivre au préalable une autre formation, d’apprentissage de la conduite, si ce prérequis n’est pas satisfait.

Formateurs d’adultes en formation continue et formateurs des services internes de formation des entreprises, devant ensei-gner la conduite en sécurité de l’un des types d’engins suivants :

-  Chariots automoteurs de manutention à conducteur porté ;

-  Transpalettes et gerbeurs à conducteur accompagnant ;

-  Plateformes élévatrices mobiles de personnes ;

-  Grues auxiliaires de chargement de véhicules ;

-  Ponts roulants ;

-  Engins de chantier.

Les formateurs validés favorablement à l’issue du cursus pour-ront évaluer leurs stagiaires et préconiser à leur employeur deleur délivrer une autorisation de conduite, dans les cas prévus par la règlementation.

Nombre de participants : 6 maximum.


Qualification : Attestation de stage.

Lieu : Dans nos locaux de Pontault-Combault en Seine et Marne dans le 77 ou dans votre entreprise.

Type d’action :

  • Formation professionnelle continue au sens de l’article L6311-1 du code du travail.
  • Formation en présence physique uniquement (pas de FOAD).
  • Formation intra-entreprise ou en centre de formation spécialisé.

Codes de formation :

  • Formacode : 42856 – Formation de formateur en sécurité. 
  • NSF : 333 – Enseignement, formation.

Textes officiels se rapportant à l’action de formation

  •  Formation à la sécurité : Articles L4141-2, R4141-3 et R4141-13 du code du travail.
  •  Conduite : Articles L4121-4, R4323-55 à 57 du code du travail, Arrêté du 02/12/1998, Recommandations CACES® de la CNAM.

Renouvellement :

La périodicité de cette formation est à définir par l’employeur. Recommandation de formation de maintien et actualisation des compétences, tous les trois à cinq ans.


Méthodes et moyens pédagogiques :

Moyens d’encadrement :

  • Organisme de formation déclaré à la DIRECCTE disposant d’un Service Relations Clients, d’un Service Administratif, d’un Service Qualité, et d’une équipe pluridisciplinaire de formateurs. 
  • Organisme titulaire d’un Certificat Qualité règlementairement exigé pour les développeurs de compétences (NF 214, délivré par Afnor Certification). 

Moyens pédagogiques :

  • Formateurs de formateurs en prévention des risques profes-sionnels, titulaires d’une attestation de compétence délivrée par l’organisme à l’issue d’une validation de leur aptitude à ensei-gner le sujet. 
  • Supports d’animation pédagogique standardisés, utilisés en vidéo-projection.

Moyens techniques :

En cas de session inter-entreprises, les moyens techniques sont à la charge de l’organisme de formation. En cas de formation intra-entreprise, ils doivent être mis à disposition par l’employeur des stagiaires. 

Moyens nécessaires aux apports théoriques :

Salle de cours, tables, chaises, mur clair pour la projection, tableau papier ou effaçable.

Moyens nécessaires aux apports pratiques :

Engins sur lesquels les stagiaires doivent être évalués.

Les engins utilisés en formation doivent être conformes à la réglementa-tion (déclaration CE), entretenus, et disposer d’un rapport de vérification générale périodique (VGP) à jour, exempt de réserves non-levées. La formation ne pourra pas avoir lieu si ces obligations réglementaires ne sont pas respectées.

Selon les types d’engins : zone d’évolution exempte d’activité interférant avec la formation, charges à manutentionner, acces-soires de levage conformes, matériaux de terrassement…

Les engins, la zone d’évolution et les matériels nécessaires doivent être disponibles pendant toute la durée des séquences pratiques.

Moyens de sécurité :

Equipements de Protection Individuelle (EPI) nécessaires aux stagiaires : 

  • Vêtement haute visibilité (tous types d’engins).
  • Chaussures ou bottes de sécurité (tous types d’engins).
  • Casque de protection pour l’industrie (engins de chantier, grues auxiliaires, ponts roulants).
  • Casque de protection pour l’industrie, avec jugulaire (PEMP) ;
  • Harnais de sécurité avec longe de retenue (PEMP) ;
  • Gants de manutention (non-obligatoires - recommandés pour engins de chantier, grues auxiliaires, ponts roulants).

La fourniture des EPI aux stagiaires est une obligation qui incombe à leur employeur. Le code du travail interdit la mise à disposition de certainsEPI, par les organismes de formation.

Le formateur interne cariste est une personne expérimentée en tant que formateur à l’utilisation des engins concernés. Il possède son CACES.

Moyens d’évaluation : 

  • Documents d’évaluation (grilles avec critères et indicateurs de réussite, questionnaires) utilisés en application d’un déroulé pédagogique standardisé.
  • Evaluation diagnostique en début de formation, évaluation formative continue, et évaluation sommative en fin de formation.
  • L’acquisition de cinq compé-tences (cf. contenu ci-dessous) est nécessaire pour obtenir l’avis 100 % favorable du formateur de formateurs.

Les documents d’évaluation sont transmis à l’employeur, avec un avis du formateur de formateurs quant aux capacités du stagiaire à exercer la fonction de formateur-évaluateur.

Une attestation de fin de stage est remise au stagiaire à l’issue de la formation, précisant si les objectifs sont atteints ou non, ou en cours d’acquisition, et permettant au stagiaire de se prévaloir des compé-tences acquises.

Programme de la formation de formateur chariot élévateur R389

Compétence 1 - Evaluation diagnostique des connaissances

  • Questionnaire « Réglementation » - Réponses à rédiger ;
  • Questionnaire « Technique » - Réponses à rédiger ;
  • QCM « Connaissances générales ».

 

 

 Compétence 2 - Evaluation diagnostique du savoir-faire

 

  • Adéquations ;
  • Circulation en conditions de travail ;
  • Opérations spécifiques à chaque type d’engin ;
  • Utilisation des accessoires ;
  • Maintenance et secours ;
  • Comportement en tant que conducteur.

 

 

 Compétence 3 - Formation aux méthodes d’animation des séquences théoriques

  • Maîtriser sa présentation, son attitude, son langage ;
  • Préparer sa salle de formation ;
  • Créer un support de formation adapté ;
  • Définir les objectifs et connaitre les contenus ;
  • Décliner les principes de l’andragogie aux enseignements théoriques ;
  • S’adapter aux différentes typologies d’apprenants ;
  • Utiliser différentes méthodes pédagogiques ;
  • Savoir gérer son temps.

 

Compétence 4 - Formation aux méthodes d’animation des séquences pratiques

  • Définir et préparer les ressources nécessaires ;
  • Concevoir des exercices adaptés et des indicateurs de réussite en correspondance des compétences attendues ; 
  • Décliner les principes de l’andragogie aux enseignements pra-tiques ;
  • Faire des démonstrations et apporter les justifications ; 
  • Adapter et faire évoluer la difficulté selon le niveau des ap-prenants ;
  • Veiller à la sécurité des personnes et des biens.

Compétence 5 - Formation aux méthodes d’évaluation des acquis théoriques et pratiques

  • Définir et préparer les ressources nécessaires ;
  • Concevoir des outils d’évaluation et définir des critères de ré-ussite ;
  • Adopter le comportement de l’évaluateur ;
  • Maitriser les documents et les procédures d’évaluation ;
  • Réaliser une évaluation des connaissances adaptée aux be-soins ;
  • Réaliser une évaluation du savoir-faire adaptée aux besoins ;
  • Veiller à la sécurité des personnes et des biens.

 Evaluation sommative des compétences 3, 4 et 5

 Bilan qualité de la formation

Nos références