Accueil Infos pratiques Comment financer ma formation ? Compte Personnel de Formation (CPF)

Le compte personnel de formation

Le Compte personnel de formation a été mis en place à partir du 1er janvier 2015. Le CPF est attaché à chaque individu et permet de financer ses formations professionnelles tout au long de sa carrière. Il donne accès à des formations qualifiantes permettant d’acquérir des compétences en adéquation avec les besoins des employeurs. Vous trouverez ici toutes les informations nécessaires à sa compréhension.

  • Pour qui ?

    Le Compte Personnel de Formation est disponible pour tout salarié dès l'âge de 16 ans, et vous accompagne jusqu'à la retraite. Le CPF s’adresse donc aux :

    • Salariés du privé pour lesquels le CPF fonctionne d'une façon identique au DIF
    • Demandeurs d’emploi
    • Jeunes qui intègrent le monde du travail dès l'âge de 16 ans.

    Les catégories de personnes qui ne bénéficiaient pas du DIF ne bénéficient pas non plus du CPF : les auto-entrepreneurs, les artisans, les professions libérales, les fonctionnaires, les agriculteurs…

  • Pourquoi ?

    Le Compte Personnel de Formation a été créé dans le but d’inciter les salariés à prendre en main leurs formations, et donc la direction de leur carrière professionnelle.

    Le CPF permet ainsi de donner à chacun les moyens d’évoluer professionnellement, en progressant d’au moins un niveau de qualification au cours de sa vie professionnelle.

  • Comment utiliser son CPF ?

    Il existe deux possibilités :

    L’employé souhaite se former en dehors de ses heures de travail : il n’a besoin d’aucune autorisation provenant de son employeur et peut alors s’inscrire à la formation de son choix.

    L’employé souhaite se former pendant ses heures de travail : il aura donc besoin d’obtenir l’autorisation de son employeur. Ce dernier possède un mois pour répondre à cette demande. Si aucune réponde n’est donnée durant ce délai, la formation est considérée comme acceptée.

  • Où créer son compte CPF?

    Vous pouvez créer et consulter votre compte CPF sur le site moncompteformation.gouv.fr.

  • Qui prend l’initiative ?

    Le salarié prend l’initiative d’utiliser ses heures inscrites sur son compte CPF : le compte est personnel. Toutefois, il est nécessaire d’avoir l’accord de son employeur si la formation se déroule pendant les heures de travail.

  • Comment est alimenté votre compte personnel de formation ?

    Le compte est alimenté de façon annuelle en deux phases:

    • 24 heures par an dans la limite de 120 heures sur le Compte (pour un employé à temps complet)
    • Puis 12 heures par an à partir de 120 heures sur le compte et jusqu'à un maximum de 150 heures (pour un employé à temps complet).

    Pour un employé à temps partiel, les heures créditées sont calculées en fonction du temps de travail effectué pendant l’année.

    Pour les personnes à la recherche d’un emploi, le compte personnel de formation contient les heures acquises durant la période d’activité professionnelle. Ces heures peuvent être utilisées durant la période d’inactivité.

  • Je n’ai pas assez d’heures pour effectuer une formation, comment faire ?

    L’abondement correspond au nombre d’heures ou au financement s’ajoutant aux heures du compte pour compléter le financement de la formation. Il est nécessaire d’abonder ses heures lorsque son compte n’est pas suffisant en nombre d’heures pour effectuer la formation. Dans ce cas précis le salarié peut :

    • Compléter lui-même le nombre d’heures manquantes
    • L’entreprise peut aider son employé à abonder son compte

    Le demandeur d’emploi peut :

    • Compléter lui-même le nombre d’heures manquantes
    • Divers organismes tels Pôle Emploi ou le conseil régional peuvent compléter les heures manquantes sur le CPF.
  • Qui prend en charge financièrement ma formation ?
    • Le CPF est financé par les entreprises de 10 salariés et plus, qui versent 0,2% de leur masse salarial brute de l'entreprise au compte CPF Mutualisé.

    • Pour les personnes à la recherche d'un emploi, la formation peut être financée par le nombre d'heures accumulées durant la période d'activité de la personne concernée. Si elle ne possède pas un nombre d'heures suffisant, des organismes tels Pôle Emploi ou le Conseil Régional peuvent compléter le financement.

Nos
références