Etre formateur, c'est maîtriser des techniques et des méthodes pédagogiques précises, afin de partager son savoir et son savoir-faire. C'est aussi adopter la bonne posture, trouver le contact avec chaque participant, et générer une dynamique de groupe positive. Le formateur doit à la fois maîtriser son contenu et se centrer sur l'apprenant, pour prendre chacun "là où il est" et lui permettre de progresser. Ce cycle vous permet véritablement de professionnaliser vos actions de formations en bénéficiant d’un retour personnalisé.

Vous recherchez une formation en particulier ?

Formation de formateur - Vérification, montage des échafaudages R408, R457, travail en hauteur & E.P.I contre les chutes

Formation agréée Syndicat de l’Echafaudage du Coffrage et de l’Etaiement (SFECE)

Application de la réglementation (décret du 01/09/04, arrêté du 21/12/04, CNAM R408, CNAM R457) 

 

                                                                                    

Objectifs de la formation de formateurs - Vérification, montage des échafaudages R408 

A la fin de la formation de formateur - vérification, montage des échafaudages R408 , le stagiaire doit être capable de :

  • Se situer et être acteur de la prévention des risques,
  • Utiliser un échafaudage de pied en sécurité dans le cadre des vérifications,
  • Réaliser les vérifications de mises, remises en service, trimestrielles et journalières d’un échafaudage de pied.

Les stagiaires intéressés par cette formation ont aussi visité : Formation montage des échafaudages roulant R457 ainsi que la Formation montage des échafaudages de pied R408 

Détails de la formation de formateurs vérifier, réceptionner et réaliser la maintenance des échafaudages de pied R408

Durée de la formation : 5 jours (35 heures)

Lieu : Décines-charpieu (Lyon 69) 

Carte de nos sites de formations et formateurs

Public : Toute personne appelée à monter, démonter un échafaudage d’un ou de plusieurs types d’échafaudages de pied (préfabriqués, multidirectionnels, tubes et colliers) et/ou roulants selon la notice du fabricant.

Nombre de participants : 3 à 10 maximum.

Pré-requis 

  • Être médicalement apte au travail en hauteur sans restriction au port de charges.
  • Être formé à l’utilisation des équipements de protection individuelle contre les chutes de hauteur.
  • Avoir une Expérience professionnelle de 6 mois dans le domaine des échafaudages : utilisation ou montage ou encadrement de chantier.
  • Maîtriser la langue française parlée et écrite, les mathématiques élémentaires, la lecture courante de plans.

 

Méthode pédagogique 

  • Les règles de montage et démontage, liées à la stabilité, la rigidité, à la sécurité et aux obligations réglementaires, sont mises en œuvre dans divers exercices.
  • Diaporama.
  • Films/ vidéos.
  • Photos.
  • Exposé participatif.
  • Mise en situation pratique.

Programme 

Formation de formateur - Vérification, montage des échafaudages R408, R457, travail en hauteur & E.P.I contre les chutes

 

JOUR 1

1. Préambule

  • Le contexte.
  • Les statistiques.
  • Les causes.

2. Les acteurs de la prévention

  • Les enjeux.
  • Les acteurs de la prévention interne.
  • Les acteurs de la prévention externe.

3. Les responsabilités encourues

  • La définition d’un accident.
  • Les types de responsabilités.
  • Les conséquences d’un accident.
  • Les types de délits.

4. Rôle et responsabilité du monteur

  • Décret 01/09/2004.
  • Arrêté 21/12/2004.
  • Recommandation R408/R457…

5. Analyse des risques spécifiques au montage et démontage d’un échafaudage

6. Les différentes familles et différents types d’échafaudages

  • Avantages, inconvénients, comparaison.
  • Terminologie.
  • Les différents composants.

JOUR 2

7. Les règles relatives à l’assemblage des éléments

  • Notion de charge et de répartition.
  • Notion sur les contraintes principales exercées dans les éléments.

8. Les règles permettant d’assurer le montage et démontage d’un échafaudage

  • Le balisage, l’implantation.
  • Les appuis au sol, les appuis particuliers.
  • Les précautions au voisinage de lignes électriques, obstacles divers.
  • Les niveaux de travail et leurs accès.
  • La rigidité et la stabilité d’un échafaudage :
  • Les contreventements.
  • Les ancrages.
  • Les amarrages.
  • Les constructions particulières :
  • Les déports.
  • Les passages d’obstacles…

EXERCICE PRATIQUE N°1 : MONTAGE / DEMONTAGE  

JOURS 3 et 4

9. Dessin, lecture de plan, préparation de matériel

  • Réalisation de dessins, croquis simples.
  • Identification des différentes vues d’un dessin.
  • Repérage de côtes et informations nécessaires à un montage.
  • Établissement de listes de matériel (nomenclature).

10. Comment intégrer sa propre sécurité dans le montage et démontage + pratiques

  • L’ordre chronologique de montage et de démontage.
  • Garde-corps de sécurité.
  • Garde-corps provisoires.
  • La protection individuelle contre les chutes de hauteur
  • Mise en place Harnais et réglage.
  • Utilisation Longe, double longe, enrouleurs.
  • Déplacements sur structures.
  • Analyse du contexte particulier de l’échafaudage.

EXERCICE PRATIQUE N°2 et N°3 : MONTAGE / DEMONTAGE 

11. Contrôle du travail fini et affichage

12. L’entretien et le stockage du matériel

JOUR 5

13. Évaluations (théoriques et pratiques)

  • Questionnaire théorique (30 points).
  • Questionnaire Dessin et nomenclature (10 points).
  • Questionnaire Lecture de Plan (10 points).
  • Pratique : Montage et démontage en équipe 3 à 4 personnes (50 points).
14. Corrections-résultats et tour de table 

VALIDATION 

  • Une attestation de formation professionnelle sera délivrée aux participants ayant satisfait à l’évaluation (note ≥ 70/100).
  • Si le stagiaire obtient une note ≥50, il sera validé en tant qu’Aide monteur.
  • Une attestation de compétence sera remise à l’entreprise.
  • Un compte rendu individuel est remis à l’entreprise en cas d’échec à l’évaluation.

A la suite de cette formation le candidat a la possibilité de s’inscrire pour le passage de l’examen « CQP Monteur échafaudage ».

Module 2 : VÉRIFICATION DES ÉCHAFAUDAGES DE PIED ET ROULANTS

Durée de la formation : 3 jours (21 heures)

Nombre de participant : 3 à 10 maximum

Objectifs de la formation :
  • Être capable de réaliser les vérifications journalières réglementaires de mises et remises en service, trimestrielles et journalières d’un échafaudage.
  • Connaître les règles de construction, de réception, de contrôle, de conformité et de vérification d’un échafaudage fixe et roulant.
  • Connaître la législation en matière de responsabilité.
  • Être capable d’utiliser l’échafaudage dans le cadre de sa mission de vérification.
Public visé 
  • Techniciens, chefs de chantier, cadres ou toutes personnes ayant à prévoir, commander, réceptionner et vérifier un échafaudage.
  • Personne compétente mandaté par le donneur d’ordre.
Prérequis 
  • Aptitude médicale aux travaux en hauteur.
  • Maîtriser la langue française nécessaire à la compréhension de la notice du fabricant (textes et dessins).
  • Maîtriser les mathématiques élémentaires.
  • Maîtriser la lecture courante de plans.
 
Méthode pédagogique 
  • A partir des éléments de législation, des éléments techniques et des contraintes de travail, il sera établi une check List sous forme de points clés. Une documentation est remise aux participants pendant la formation.
  • Des visites d’échafaudages sont organisées sur site afin de mettre en pratique l’apprentissage effectué.
  • Diaporama.
  • Films/ vidéos.
  • Photos.
  • Exposé participatif.
  • Mise en pratique

Programme 

      1. Définitions des responsabilités selons la fonction de chacun
  • Constructeurs, utilisateurs, donneurs d’ordre, échafaudage.
  • Pourquoi la réception et les vérifications ?
  • Documents et affichages matérialisant la conformité, la réception et les vérifications.
  • Réglementation spécifique aux échafaudages .

2. Vérification de l’adéquation entre l’échafaudage et les travaux à exécuter

  • Éléments à prendre en compte.
  • Les documents nécessaires.
  • Les différents types d’échafaudages et leurs caractéristiques.

3. Les dispositions spécifiques aux sites

  • Plan de prévention.
  • Autorisation de voirie + autorisation des syndics.
  • Permis de travaux.
  • Balisage et signalisation.

4. La vérification du montage et installations

  • Le bilan des charges verticales-descente de charge
  • Répartition des appuis-calage.
  • Les principales contraintes exercées dans les éléments d’échafaudage : Compression-flexiontraction.
  • Les règles de construction
  • Hauteur libre des montants.
  • Les configurations spécifiques : Déport –discontinuité des montants, passages d’obstacles.
  • Le bilan des charges horizontales :
  • Les contreventements.
  • La stabilité : les amarrages et ancrages -l’auto stabilité, les stabilisateurs.
  • Le niveau de travail et les accès
  • Les différents types de planchers : caractéristiques, résistances.
  • La protection contre les chutes.
  • Les accès.

5. Vérification de l’état de conservation

  • Les différents points de contrôle.
  • Rédaction sur registre de sécurité.

6. Les Outils permettant d’effectuer les vérifications

  • Check List, points clés.
  • Panneaux d’affichage.
  • Notice de montage.
  • Note de calcul.

7. Évaluations (théories et pratiques).

8. Corrections et tour de table.

VALIDATION 

  • Une attestation de formation professionnelle sera délivrée aux participants ayant satisfait à l’évaluation.
  • Une attestation de compétence sera remise à l’entreprise.
  • Un compte rendu individuel est remis à l’entreprise en cas d’échec à l’évaluation.

Module 3 : TRAVAIL EN HAUTEUR ET E.P.I. CONTRE LES CHUTES  + EXERCICES PRATIQUES ET ESSAIS

Objectifs de la formation :

Durée de la formation : 1 jours (7 heures)

Nombre de participant : 3 à 10 maximum

Permettre aux participants d’exercer leur métier (quel qu’il soit) en toute sécurité lors d’interventions en hauteur :

  • Par l’utilisation des moyens de protections collectives ou individuelles contre les chutes.
  • Par une sensibilisation à la nécessité de prendre en charge leur sécurité.
  • Par une connaissance des techniques et principes d’utilisation des différents moyens de protection contre les chutes.
      Public visé :
  • Toute personne étant amenée d’une façon occasionnelle ou permanente, à exercer tout ou une partie de son métier en hauteur (quelle que soit la hauteur).
      Prérequis :
  • Aucune contre-indication médicale et visite médicale à jour.
  • Avoir 18 ans.
  • Visite générale périodique des équipements de protection individuelles à jour.

Méthode pédagogique :

  • La présentation des règles et des principes est accompagnée d’exercices dans les conditions réelles de travail.

Mise à disposition du matériel :

  • Structure métallique, passerelle ou échafaudage fixe pour la partie pratique.

Programme 

1. Analyse des risuqes spécifiques au travail en hauteur (2 heures)

  • A partir d’exemples concrets apportés par les stagiaires, recensement des problèmes afférents aux travaux en hauteur :
  • Réglementation et normes applicables régissant les situations de travail en hauteur.
  • Recommandations.
  • Les responsabilités et obligations : employeur et salarié.
  • Chiffres et statistiques des accidents du travail (causes et conséquences).
  • Incidence directe et indirecte.
  • Les équipements de protection collective (EPC).
  • Les dispositifs de recueil souples.
  • Les différentes catégories d’EPI.
  • Paramètres physiques à prendre en compte :
  • Hauteur de chute.
  • Facteur de chute.
  • Force de choc et absorption d’énergie.
  • Tirant d’air.
  • Pendulage.

2. Les règles d’utilisation et principes de sécurité des matériels utilisés (2 heures)

  • Les différents éléments à prendre en compte :
  • Harnais antichute (NF EN361).
  • Harnais de travail (NF EN361 / NF358).
  • Description des différents composants et analyse de leurs fonctions.
  • Résistance, constitution, réglages.
  • Entretien, stockage, transport.
  • Les longes : différentiation, description, caractéristiques, avantages, inconvénients de chacun.
  • Les longes d’assujettissements (NF EN354).
  • Les longes de maintien au travail (NF EN358).
  • Absorbeurs d’énergie (NF EN355).
  • Enrouleurs à sangle et à câble (NF EN360).
  • Les connecteurs (NF EN362).
  • Anti-chutes mobiles flexible et rigide (NF EN353/1-2).
  • Crochets auto verrouillables (NF EN362).
  • Les différents points d’ancrages (NF EN795)

3. L’exposé théorique est renforcé par des exercices pratiques portant sur (2 heures) :

  • Le harnais : mise en œuvre, réglages, ajustements.
  • Déplacements horizontaux et verticaux.
  • Les interventions sur échelles.
  • Installation et utilisation ligne de vie provisoire.
  • Mise en situation d’une évacuation d’une personne suspendue par le formateur.

4. L’entretien et le contrôle de ces moyens (0,5 heure)

  • Vérification journalière.

5. Évaluations et corrections (0,5 heure)

VALIDATION 

  • Une attestation de formation professionnelle sera délivrée aux participants ayant satisfait à l’évaluation.
  • Un compte rendu individuel est remis à l’entreprise en cas d’échec à l’évaluation.

Module 4 : Principe pédagogique

Principes pédagogiques des formations théoriques

  • Matériels et documents nécessaires à l’animation.
  • Préparation de l’animation.
  • Découpage des séquences pédagogiques.
  • Comportement de l’animateur.
  • Motivation, dialogue et vie de groupe.
  • Appréciation des acquis des stagiaires.
  • Analyse de la satisfaction et de l’atteinte des objectifs. 

Principes pédagogiques des formations pratiques

  • Sélection et vérification des équipements requis.
  • Règles de sécurité applicables lors de la formation.
  • Organisation matérielle des exercices.
  • Organisation des séquences d’apprentissage des techniques.
  • Concrétisation et validation des acquis des stagiaires.
  • Analyse de la satisfaction et de l’atteinte des objectifs.

Principes d’évaluation des savoirs et savoir-faire

  • Conception d’un système d’évaluation adapté à l’établissement :
  • Critères à prendre en compte.
  • Formulation de l’avis rendu à l’employeur.
  • Test théoriques et pratiques

Mises en situations d’animation et d’évaluation

  • Evaluation de la capacité du stagiaire-formateur par le formateur de formateur.

5. Équipements obligatoires 

Formation de formateur montage d'échafaudage R457 & R408

Travail en hauteur :

Obligatoires : chaussures de sécurité, gilet haute visibilité, casque avec jugulaire

Port du harnais :

Conseillés : Harnais et longe

Montage des échafaudages roulants R457 :

Obligatoires : chaussures de sécurité, gilet haute visibilité, casque avec jugulaire

Conseillés : gants de manutention, harnais et long

Montage des échafaudages roulants R408 :

Obligatoires : chaussures de sécurité, gilet haute visibilité, casque avec jugulaire

Conseillés : gants de manutention

 

 

 

 

Formation inter
à partir de
3500 €
par 10 jours
Ils aiment >
ALLIANCE ECHAFAUDAGES & STRUCTURES
CFM BTP
Cofely Endel GDF Suez
Un renseignement ?
Un devis ?

Nos
références