Pour les travaux hors tension, il est d’usage de changer le titre tous les 3 ans, et il est recommandé de profiter de ce renouvellement pour procéder à un recyclage des connaissances. Pour les travaux sous tension, la durée de validité est limitée à l’année civile et doit être réexaminée systématiquement en cas de :

  • Mutation
  • Changement de fonction
  • Interruption longue de la pratique (de l’ordre de six mois)
  • Restriction médicale

Nos
références