Oui, l'employeur doit lui rédiger un nouveau titre d'habilitation.

Nos
références