La NF C 18-510 stipule très clairement, en parfaite adéquation avec les obligation de l'employeur dans le Code du Travail, que c'est lui qui détermine la nature de la formation pour son personnel. Il évalue le besoin selon les tâches effectuées, et s'assure au préalable de la compétence technique et de l'aptitude médicale du personnel qu'il veut former.

L'employeur ne peut donc pas demander une formation "habilitation électrique" à un organisme, et laisser le formateur prestataire déterminer lui-même les niveaux d'habilitation requis pour le personnel.
De plus, la norme précise que c'est à l'issue de la formation réalisée sur instructions de l'employeur, que le formateur ou l'organisme peuvent préconniser d'autres niveaux, s'il semble que ceux-ci n'étaient pas complètement adaptés aux tâches effectuées par les personnes formées.
Les conseillers en formation devraient donc particulièrement bien connaitre les niveaux d'habilitations et les opérations correspondantes afin de conseiller les employeurs de manière pertinente. Des formations, pour cela, existent...

Sources : L4121-1, L & R4141-1 et suivants CT ; NF C 18-510 § 5.2.

Nos
références